Plantation des arbres fruitiers

Plantation des arbres fruitiers en novembre ! C’est le moment parfait !
Novembre est le meilleur mois pour planter des arbres fruitiers. Le sol est facile à travailler, notamment grâce aux pluies d’automne. Il fait donc encore assez chaud pour convenir aux racines qui s’installeront aisément pour l’hiver. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est possible de planter un arbre fruitier durant le repos de sa végétation, depuis la chute des feuilles jusqu’à l’éclosion des premiers bourgeons. Même s’il gèle, le climat est parfait. Oui, on peut planter aussi longtemps que la croûte du sol, gelée superficiellement, peut être soulevée ! Bonne nouvelle.

Comment s’y prendre ? Alors…
Le travail du sol doit être fait en amont. Si tel est le cas : il est temps de préparer le trou ! La dimension varie selon l’importance du système souterrain de l’arbre : ses racines. Celui-ci doit être à l’aise, racines non retroussées. Avant la plantation, si les racines sont desséchées, les tremper dans un baquet d’eau ou dans un mélange onctueux composé d’eau, d’engrais et de terre argilo-siliceuse. Pour la plantation, on pose l’arbre dans la cuvette et on ajoute successivement de la terre en secouant doucement l’arbre pour que cette fine terre s’infiltre dans les cavités entre les racines. Pour terminer, il est important d’installer des tuteurs durant les premières années, le temps que le tronc et racines résistent aux rafales de vent. Voilà, votre arbre est prêt à passer l’hiver !

Tailler les fruitiers

Pourquoi tailler ?
Il est indispensable de tailler ses fruitiers pour la santé de l’arbre et obtenir une bonne récolte le printemps qui suit.

Les différentes tailles
Taille de formation
Son but est de former et d’équilibrer la jeune charpente de l’arbre pour améliorer le développement de rameaux. Mais que faire exactement d’une fois le sécateur en main ? Les premières années, on choisit les branches qui deviendront des charpentes et on les raccourcit, ce qui permet de les renforcer. De plus, il faut supprimer les branches formant un angle trop étroit avec le tronc car elles manqueront de solidité et se casseront facilement sous le poids des fruits.

Taille d’hiver
Elle est pratiquée lorsque la circulation de la sève est ralentie par le froid, ce qui permet d’effectuer des tailles sans écoulement de sève. Cette taille stimule la croissance des productions qui auraient tendance à stagner. Cette taille peut autant s’effectuer pendant la chute des feuilles, que l’éclosion des premiers bourgeons, sauf en période de fortes gelées.

Taille de fructification
Elle consiste à tailler chaque branche en ne laissant que la longueur nécessaire pour qu’un bourgeon puisse se développer.

Conseils spécifiques :
Lorsqu’un arbre risque d’être exposé aux vents permanents, il faut le placer de telle manière que ses meilleurs rameaux poussent du côté où le vent souffle. Les pommiers et poiriers plantés tardivement (fin du printemps) ne doivent pas être taillés avant l’automne ! De nombreux parasites peuvent attaquer l’arbre, alors il est important de débarrasser le sol des mauvaises herbes autour des arbres et arbustes afin qu’ils restent propres tout l’hiver et n’abritent pas d’insectes nocifs.

  • Supprimez les brindilles, les branches verticales et celles qui se croisent.
  • Ôtez les bois morts, on les reconnait en grattant la surface de l’écorce (si c’est vert, c’est vivant).
  • Éclaircissez le centre de l’arbre pour améliorer l’ensoleillement.

 

Graminées

Pourquoi ne pas délimiter votre propriété avec des graminées plutôt qu’une haie traditionnelle ?
Le principal avantage est qu’une zone délimitée par des graminées nécessitera moins d’entretien qu’une haie, un vrai gain de temps ! De plus, vos voisins vous jalouseront certainement pour le côté très épuré et esthétique qu'apportent les graminées. Surtout que ces herbes offrent un spectacle fabuleux au gré du vent ! Si vous en possédez déjà, nous vous rappelons que le mois de novembre est propice à la taille pour qu’ils puissent pousser au mieux à l’arrivée des beaux jours.

Pour vous donner une idée, voici un chantier réalisé par nos soins :

Quelques espèces de graminées :
Herbe de la Pampa
Cette herbe occupe une place particulière au jardin. Elle forme de très fortes inflorescences blanc argenté et soyeuses dressées sur de longues tiges. Cette graminée géante est de la plus grande beauté lorsqu'elle se trouve placée en solitaire. L’herbe de la Pampa est idéale pour de grands espaces !

Panicum
La Panicum (autrement dit « panic ») est une variété au feuillage givré bleu. Elle est connue pour son aspect hivernal, c’est pour cette raison qu’on devrait la tailler qu’au printemps. Elle fait aussi bien effet en solitaire que groupée.

Stipa
Les stipes se distinguent par leurs longues hampes d’épis en plumets. Lorsqu’elles sont balancées par le vent, il ressort d’elles un effet hypnotisant.

Miscanthus sinensis
Cette variété à fines tiges a besoin d’un été chaud pour fleurir. Elle est admirée pour ses inflorescences rouge argenté et son coloris automnal harmonieux. Elle peut devenir plus haute que la plupart des graminées avec une inflorescence pouvant aller jusqu’à 2 mètre !

Carex
La Carex est connue pour la richesse de son feuillage. Grâce à ses origines très étendues, elle forme des feuilles de couleurs originales et variées. Celle-ci ne dépassera pas 50 centimètres à maturité et apprécie les sols humides.

Chrysanthèmes

Les chrysanthèmes sont des fleurs que l’on retrouve en automne, de par sa floraison abondante à cette période de l’année. L’intérêt pour cette fleur est qu’elle est facile à cultiver. Il existe de nombreuses espèces, dont certaines semblent très éloignées des chrysanthèmes traditionnels de la Toussaint.

Chrysanthème des jardins
Tige dressée, très ramifiée, pouvant atteindre une hauteur de 1 m. Feuilles dentées, il en existe dans des tons allant du blanc au jaune or.
Floraison : juillet-août.

Chrysanthème des moissons
Tige dressée, ramifiée, haute de 40 à 50 cm. Fleurs en capitules entièrement jaune or.
Floraison : juin à septembre

Chrysanthème spectabile ‘Cecilia’
Hauteur de 60 cm. Race vigoureuse à port dressé divergent. Les tiges sont solides et portent des fleurs nettement plus grandes que la norme, blanches à disque jaune pâle et centre jaune vif.

Chrysanthème des fleuristes
Voici le nom des chrysanthèmes traditionnelles pour l’occasion de la fête de la Toussaint. Ils comprennent des chrysanthèmes à grosses fleurs mais aussi des races de différents aspects, à capitule plus ou moins gros. En fait, cette catégorie n’existe pas « naturellement ». Elle regroupe des variétés qui sont susceptibles de produire de longs rameaux florifères à l’automne. Par exemple, les chrysanthèmes « pompon » ou « cascade ».

Du fait de la floraison tardive de ces fleurs, il est agréable de les planter pour donner un dernier brin de couleur avant l’hiver. Pourtant, le soleil commence à manque à cette saison et les chrysanthèmes raffolent d’une atmosphère sèche et d’une lumière abondante. A croire que la nature ne les gâte pas en octobre. Mais elles sont résistantes, ces belles fleurs colorées !

Astuces du mois d’octobre

L’hiver approche à petit pas. Nous vous conseillons d’adapter progressivement les plantes d’intérieur au changement de saison. Il suffit de bien les arroser avant de les installer dans une zone lumineuse.

Plantation des persistants
Le mois d’octobre est la meilleure période de l’année pour la plantation des conifères, tous végétaux ligneux à feuillage persistant et arbustes comme le Rhododendron ou l’Azalée. La terre est encore assez chaude pour favoriser la croissance des racines. Ainsi, la végétation de ces plantes pourra démarrer vigoureusement dès le retour du printemps.Toutefois, les vents sont plus forts à cette période de l’année. Une astuce est d’attacher des tuteurs à vos jeunes sujets pour favoriser leur enracinement. Les tuteurs doivent être placés pointe face au vent et attachés avec un lien extensible (par exemple en caoutchouc).

Pensez aussi à l’hivernage de votre tondeuse robot !
Pour assurer sa longévité, l’entretien de votre tondeuse est nécessaire avant de pouvoir la rapatrier dans un endroit sec et tempéré. Nous vous conseillons de nettoyer méticuleusement l’appareil sans eau et de débrancher la station de recharge. N’oubliez pas de charger votre robot quelques fois durant l’hiver afin de préserver la batterie.

 

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

        

Green P Sàrl
Filiale paysage du groupe Constantin JC
Membre de
l'Association Valaisanne des Paysagistes

 

Entreprise formatrice selon l'OFFP